Conseils Santé,  Vitalié

Comment accompagner notre cycle de la vie?

28 jours : notre cycle

Au lendemain de la journée des droits de la femme, c’est sûr que notre cycle n’ai pas la première chose que vous avez envie d’aborder en ce début de week-end. Mais cela fait partie de notre vie, nous ne pouvons pas le nier. Trop souvent banalisé et même tabou.

Le 1ercycle commence à la puberté jusqu’à la ménopause. Le cycle dure en moyenne 28 jours (parfois plus pour certaines femmes) soit 500 cycles en moyenne dans la vie d’une femme. Du coup, on a vraiment envie de vivre au mieux notre période .

Pour être plus précise c’est au 14ème jour que les ovaires sécrètent des œstrogènes, nos supers hormones qui nous jour des tours. Ces hormones favorisent la construction de l’endomètre. C’est le tissu qui tapisse la paroi interne de l’utérus. Puis l’ovocyte est expulsé pour se positionner dans l’utérus. L’ovule et l’endomètre sont éliminés chaque mois par nos règles quand il n’y a pas de fécondation.

On nous a souvent fait comprendre que cette période était contraignante, douloureuse et qu’il fallait être équipé jusqu’au cou juste au cas où ça arriverais à un moment inopportun, on se comprend. Et puis, si on voyait la boite de tampons dépasser du sac, c’était un sacrilège ou la honte. Quand on tachait nos vêtement également.

Alors oui ce n’est pas agréable, c’est même gênant. Mais je me dis que la société et les médias nous montrent que le coté glamour, du genre tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Non !!! Pas du tout, en fonction de votre état de santé les règles vont durer entre 3 et 7 jours. Mais aussi, par rapport aux protections que vous portez : tampons, serviettes hygiéniques (classiques) que l’on montre à la télévision. Le liquide bleu là !! Nous sommes des aliènes ? En fait, nous croyons que nos règles sont hyper abondantes, donc nous mettons protections sur protection. En fait il n’en ai rien.

Nous perdons peut-être l’équivalent d’un verre à liqueur par jour. Et puis les tampons classiques hors-mis d’être remplis de chlore pour le rendre blanc (parce que le coton à la base n’est pas blanc mais plutôt gris), ils n’absorbent pas que le sang mais aussi le microbiote vaginal.

Ils peuvent créer des disfonctionnements comme la sécheresse vaginale  ou encore va permettre au sang et aux tissus de faire le chemin inverse (flux rétrograde) et se propager à l’extérieur de l’utérus, (dans une autre partie de l’abdomen principalement, mais ne peuvent être expulsés d’où les douleurs) parce que qu’il n’est évacué correctement. Évidement, c’est l’une des explications. Ne mettons pas toute la faute sur les tampons.

Il y aussi, surement, des troubles au niveau du système immunitaire. C’est-à-dire qu’une carence en vitamine, en fer, en oligo-éléments, notre alimentation et même le degré de toxine dans le corps perturbent notre cycle.

=> Du coup, je vous propose quelques astuces : 3 en particuliers.

  1. Choisir ses protections pour notre cycle:

Je reviens sur les protections selon notre ressentis nous mettons soit des tampons ou des serviettes hygiéniques peut être même les deux. Il y existe d’autre alternative. Pour ma part, depuis 3 ans maintenant j’utilise la coupe menstruelle. Nous seulement c’est pratique, je ne remplis plus mon sac avec des protections. Malheureusement je peux plus dépanner les amies en cas « d’accident ».

Il existe basiquement 2 tailles une grande et une petite. Autant prendre les deux une bonne fois pour toute et voir laquelle vous convient sur le moment. Investir dans des serviettes lavables. C’est un gain de temps de place dans ma mes placards de la salle de bain et surtout pour notre porte-monnaie. Croyez-moi, le rayon hygiène du super marché ne me connait plus. Une petite vidéo pour rendre cela plus fun. En tout cas, elle m’a permis de me décomplexer et d’apprécier cette période.

    2. L’alimentation

Aujourd’hui, nous prenons de moins en moins de temps pour garantir l’équilibre notionnelle au bon fonctionnement de notre organisme et nous mangeons souvent les mêmes choses et de la même façon. Alors pendant les règles, Manger léger et privilégier les aliments riches en fer et vitamines, en protéines végétales (l’acaï, les légumes vert, les lentilles, les haricots, les oléagineux, le chocolat noir,…)

  • Jusqu’à l’ovulation, un peu plus de glucide (patate douce, banane jaune, banane fruit à pain, la sapotille, la pomme cannelle, …par exemple) privilégiez la production locale.
  • Pendant l’ovulation : plus de zinc (lentilles, œufs, céréales complètes)
  • En période prémenstruelle, on évitera les sucres car ils intensifient la douleur et les produits industriels. On favorisera les oléagineux et une bonne hydratation (jus de légumes, oui encore et toujours J). Je devrais dire aussi boire beaucoup d’eau mais si vous consommer assez de fruits et légumes (plutôt crus) ils vous apporterons l’hydratation nécessaires donc vous n’aurez pas besoin de boire autant.

    3. Écouter son corps

C’est lire son cycle et comprendre ce qu’il se passe grâce aux signes que notre corps envoie notamment les glaires cervicales. Elles ne se trouve pas dans le cou mais bien au niveau vaginal. Elles peuvent être transparentes, blanche ou jaune en fonction de notre état de santé ou maladie (elles feront l’objet d’un prochain article). Quel que soit la situation tu es, ta vie sexuelle, ta vie de couple, ton âge, ton objectif qu’on souhaite atteindre, lest important d’y prêter attention.

Donc apprendre à sentir quand arriverons les règles pour ne plus que ce soit des « accidents ». Sentir à quel moment elles arrivent permet d’anticiper et de mieux gérer cette période. Les anciens se référaient au cycle lunaire. Pourquoi ne pas essayez ? Mais toujours à ton rythme c’est le plus important. On n’y arrivera pas du premier coup ca prendra peut-être 1 an voir plus mais l’essentiel c’est d’ajuster chaque jour et tendre vers la santé.

Et si le cycle menstruelle était la clé de l’épanouissement féminin ?Et toi- Où en es-tu ? Arrives-tu à savoir quand elles arrivent ? Quelles protections utilises-tu ou pas ? connais-tu le « free flow » et l’as-tu déjà essayé ? J’ai envie de m’y mettre.

Laisses-moi en commentaires tes expériences et tes anecdotes.

A très vite.

Laly

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

  • Glad

    L’article est très intéressante.
    J’utilise une coupe menstruelle depuis 5 ans, et j’avoue que c’est un vrai soulagement autant pour mon portefeuille que pour mon confort intime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.